Recherche

La destruction dans l’histoire : pratiques et discours


Il s’agit d’investiguer, de manière diachronique et interdisciplinaire, la notion de « destruction » volontaire  dans l’histoire européenne, de l’Antiquité classique jusqu’à l’époque moderne. Ces recherches collectives donneront lieu à une publication (2011).

(Valérie André, Gil Bartholeyns, Bruno Bernard, Aude Busine, Paulo Charruadas, Michel de Waha, Georges Declercq, Stéphane Demeter, Alain Dierkens, Jean-Marie Duvosquel, David Engels, Michèle Galand, Jean Houssiau, Arnaud Knaepen, Christophe Loir, Didier Martens, Jean-Marie Sansterre, Nicolas Schroeder, Vincent Vandenberg, Michaël Vannesse, Alexis Wilkin)

Retour

. : © 2010 | copyright : .